BITS Test

 

A quoi ça sert ? Ce test permet d'approcher progressivement un mal-être qui ne s'exprime pas grâce à 4 questions banales. Il alerte sur la nécessité de poser la question des idées suicidaires ou des automutilations.

Sur quoi est-il fondé ? Il est construit à la base sur une relation statistique entre la fréquence des antécédents d'idées ou d'actes suicidaires ou des automutilations (déclarés par des adolescents) et une somme de réponse sur des éléments de leur vie quotidienne . Il a été validé dans une étude en population générale et une autre en cabinet de médecine générale.

Il a pris la suite du test TSTS-cafard en l’améliorant.

Comment fonctionne-t-il ? Chaque réponse positive à une question d'ouverture ouvre sur une question complémentaire indiquant une gravité. Une fois les réponses obtenues, un score de 3 ou plus indique la nécessité d’aborder avec l'adolescent le sujet des idées suicidaires.

Découvrez ou exercez-vous à la pratique de ce test en posant et en répondant aux questions.

(2) Binder P, Heintz A-L, Haller DM, Favre A-S, Tudrej B, Ingrand P, Vanderkam P. Detection of adolescent suicidality in primary care: an international utility study of the bullying-insomnia-tobacco- stress test. Early Intervention in Psychiatry. 2019;1–7.

A quoi ça sert ? Ce test permet d'approcher progressivement un mal-être qui ne s'exprime pas grâce à 4 questions banales. Il alerte sur la nécessité de poser la question des idées suicidaires ou des automutilations.

Sur quoi est-il fondé ? Il est construit à la base sur une relation statistique entre la fréquence des antécédents d'idées ou d'actes suicidaires ou des automutilations (déclarés par des adolescents) et une somme de réponse sur des éléments de leur vie quotidienne . Il a été validé dans une étude en population générale (1) et une autre en cabinet de médecine générale (2).

Il a pris la suite du test TSTS-cafard (3) en l’améliorant.

Comment fonctionne-t-il ? Chaque réponse positive à une question d'ouverture ouvre sur une question complémentaire indiquant une gravité. Une fois les réponses obtenues, un score de 3 ou plus indique la nécessité d’aborder avec l'adolescent le sujet des idées suicidaires.

Découvrez ou exercez-vous à la pratique de ce test en posant et en répondant aux questions.

 

BITS : les questions d'ouverture

En cliquant sur les thèmes du BITS test, posez les 4 questions en deux temps. 

À partir d'un score de 3 points, il convient d'aborder avec l'adolescent la question d'éventuels idées ou actes suicidaires,  ou de scarifications.
Évoquer le suicide n’augmente pas le risque de survenue d’idées suicidaires.

 
Brimades-harcèlement
As-tu récemment été maltraité ou harcelé à l’école, y compris via ton téléphone ou internet ?
As-tu récemment été maltraité ou harcelé à l’école, y compris via ton téléphone ou internet ? Et en dehors de l’école ?
OuiNon
 
Insomnie
As-tu souvent des troubles du sommeil ?
As-tu souvent des troubles du sommeil ? Fais-tu fréquemment des cauchemars ?
OuiNon
Score actuel : 0

 
Tabagisme
Consommes-tu du tabac ?
Consommes-tu du tabac ? Quotidiennement ?
OuiNon
 
Stress
Te sens-tu stressé par le travail scolaire ou l’atmosphère familiale ?
Te sens-tu stressé par le travail scolaire ou l’atmosphère familiale ? Par les deux ?
OuiNon

5 exemples de pratiques de BITS Test

 
Arthur
 
 
 
 
Amelie
 
 
 
 
Justine
 
 
 
 
Cyril
 
 
 
 
Jordan